Bien choisir son avocat fiscaliste

image post

Tant que possible, il faut éviter d’avoir des problèmes avec le fisc. L’administration fiscale détient d’importantes attributions légales qui peuvent fragiliser, si ce n’est paralyser votre patrimoine personnel ou celui de votre entreprise.

Toutefois, on ne peut pas toujours tout contrôler soit parce que la tenue de la comptabilité est confiée à d’autres personnes peu soucieuse du respect des lois, soit parce qu’on est dépassé par la complexité notoire de la fiscalité française.

Le réflexe que devrait avoir un avocat

Les annuaires en ligne nous permettent d’avoir une idée de la saturation d’une zone géographique par des avocats spécialisés dans les différentes branches du droit. Elles nous permettent en outre de les contacter directement, par téléphone ou par e-mail. Sauf que faire part à distance sa situation est loin d’être suffisant, notamment en matière fiscale.

Ainsi, il est recommandé de consulter le fiscaliste à son bureau. La discussion en face à face permet à l’avocat de mieux appréhender l’ampleur de votre problème. Vu que la consultation est protégée par le secret professionnel, on doit lui exposer tous les détails du problème. Il est même préférable de donner à l’avocat des documents qui pourraient l’éclairer encore plus. De son côté, le fiscaliste est censé écouter attentivement nos propos, porter une attention minutieuse sur les documents qui lui sont présentés, faire attention avec minutie aux éventuelles répercussions des faits reprochés par le fisc…

De ce fait, il saura s’il est le plus à même de défendre nos intérêts. Dans le cas contraire, il a l’obligation morale et légale de refuser l’affaire et d’indiquer un confrère qu’il juge plus apte à la maîtriser. Si un avocat Bourgoin-Jallieu par exemple se trouve dans cette situation, il peut rediriger la personne qui vient le consulter vers l’un des avocats des barreaux environnants, notamment Grenoble et Lyon. Et vice versa, un avocat lyonnais peut conseiller la consultation d’un avocat Bourgoin-Jallieu si ce dernier est reconnu pour son habileté en matière fiscale.

Le rôle de l’avocat tout au long de la procédure

1) Le premier rôle revêt un caractère purement humain. Les connaissances juridiques sont loin d’être suffisantes parce qu’une affaire judiciaire peut mettre en jeu tout un avenir, et c’est souvent éprouvant. L’avocat se doit d’être physiquement (du moins autant que possible) aux côtés de son client.

Le fiscaliste devra rassurer le client sans pour autant lui donner de faux espoirs. Il se doit d’expliquer avec délicatesse quelle tournure l’affaire prendrait. Il se doit d’être clair sur les éventuels risques de perdre le procès. D’ailleurs si, dès la première consultation, le fiscaliste réalise que la comptabilité de son client a effectivement bafoué la loi, à quoi bon prolonger le suspens ? Cela ne ferait qu’alourdir l’épreuve du client.

2) L’autre rôle de l’avocat revêt lui un caractère plus technique. Entre autres, il ne devrait pas hésiter à demander conseil à un collègue fiscaliste plus expérimenté de son cabinet si c’est nécessaire.

Bon nombre de fiscalistes œuvrent d’ailleurs au sein de cabinets. En pratique, notamment pour les avocats Bourgoin-Jallieu, quand les affaires se corsent, le travail en équipe est priorisé. Les affaires fiscales, les litiges commerciaux internationaux sont des exemples d’affaires complexes pour lesquelles toute une équipe de spécialistes se mettent à pied d’œuvre.

Tagged : , , , ,

Comments are closed.