Combien va me coûter mon salarié ?

image post

Votre société se développe et vous avez besoin de recruter un salarié. Mais vous n’avez aucune idée de ce que cela va représenter en termes de coûts pour votre société. Pas de panique ! Nous allons vous expliquer en détail point par point les éléments constitutifs du coût de recrutement de votre salarié.

En règle général, ce qui intéresse un salarié, en fin de mois, c’est son salaire net. Le salaire net de votre salarié est obtenu en ajoutant éventuellement ses primes, ses avantages ainsi que le règlement de ses heures supplémentaires. La base à prendre en compte pour le calcul du salaire net est le montant du salaire brut, auquel il faut déduire les cotisations sociales salariales. Ce seront ces cotisations qui seront a verser aux différents organismes / partenaires sociaux, tels que l’URSSAF ou le Pôle-Emploi.

Les cotisations salariales et patronales

En France, les cotisations salariales s’élèvent en moyenne à 22% du salaire brut et les cotisations patronales s’élèvent quant à elles en moyenne à 42% du salaire brut d’un salarié.

Prenons un exemple simple pour illustrer ces chiffres :

Votre salarié perçoit une rémunération brute de 2.000 €. Pour connaître le montant des cotisations salariales, il suffira de multiplier ce montant brut par 0.22, soit un total de 440 €. Les cotisations patronales s’élèveront quant à elles à 2.000 € multipliés par 0.42, soit un total de 840 €. Le coût total des cotisations salariales s’élève à 440 € + 840 €, soit 1.280 €.

Coût mensuel global de votre salarié

Pour trouver le coût mensuel global de votre salarié, deux méthodes de calcul permettent d’y arriver. Il faudra soit additionner le salaire brut du salarié à ses cotisations patronales, soit additionner le salaire net du salarié à ses cotisations salariales et patronales.

Dans l’exemple ci-dessus, le coût global de votre salarié s’élèvera à 2.000 € + 840 €, soit un total de 2840 €. Pour faire encore plus simple, le coût global pourra être déterminé en multipliant son salaire brut par 1.42.

ATTENTION : Les calculs ci-dessus ne tiennent pas compte des congés payés du salarié, ni des réductions qui peuvent s’appliquer comme la réduction dite « réduction Fillon ».

Les autres coûts « cachés » à prendre en compte pour le calcul du coût global de votre salarié

Nous parlons de coûts « cachés » car il s’agit de coûts dont on ne pense pas forcément. Cela peut correspondre à de nombreuses taxes assises sur les salaires, à savoir le financement de la formation professionnelle, la taxe d’apprentissage. Il faudra aussi prendre en compte les coûts liés à la médecine du travail du salarié, mais aussi le cas échéant les frais de transport qui devront être remboursés à hauteur de 50% par l’employeur s’il y a utilisation des transports en commun, le 13ème mois du salarié, le règlement de sa mutuelle.

Notre petit conseil pour approcher avec précision ce que vous coûtera votre salarié : prenez son salaire brut et multipliez-le tout simplement par 2 !

Tagged : , ,

Comments are closed.