Trouver la bonne banque pour démarrer son activité

image post

Point de passage inévitable et capital lors de la création d’une activité entrepreneuriale, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel peut s’avérer être un véritable casse-tête pour certains entrepreneurs. En effet, il existe de nombreux critères à bien prendre en compte pour choisir LA banque qui conviendra le mieux à vos attentes, à vos impératifs mais également à votre secteur d’activité.

Des critères de sélection multiples qui diffèrent d’un secteur d’activité à un autre.

Il est recommandé de considérer votre banquier comme un partenaire privilégié au quotidien de votre activité, et plus particulièrement des flux financiers de votre entreprise, plutôt qu’un simple prestataire de service. Un « bon » banquier devra être capable de vous conseiller, de préconiser des recommandations quant aux choix stratégiques qu’il vous sera possible de suivre pour une bonne gestion des finances de votre entreprise.

Bien avant de vous lancer dans la prospection d’une banque, posez-vous donc les bonnes questions !

Que recherchez-vous comme types de service qui devront correspondre à votre activité ? Par exemple, allez-vous avoir besoin de mettre en place un système de paiement en ligne pour des ventes sur internet ? Travaillerez-vous avec uniquement des particuliers, des professionnels, ou bien les deux ? Penserez-vous avoir recours à un prêt professionnel pour le démarrage de votre activité ? … Autant de questions importantes qu’il est indispensable de se poser en amont à toute recherche et qui vous permettront de faire une première sélection des établissements bancaires afin de mieux cibler leurs spécialités et leurs services proposés.

Le coût des services, un critère à ne pas négliger. En effet, d’une banque à l’autre, le prix pour l’ouverture d’un compte bancaire professionnel peut être très différent et l’analyse des prix pratiqués comparés aux services proposés est à ne surtout pas négliger pour prendre votre décision finale. Cela est d’autant plus vrai si vous partez avec un capital social assez faible. Généralement, les banques proposent toutes, lors de la création d’une activité, des frais bancaires établis sur une base forfaitaire et ces frais pourront être négociés en fonction du développement de votre C.A. Essayez de bien comprendre de quoi sont composés les packs de services bancaires proposés, de ne retenir que les options indispensables pour votre activité et vous réaliserez des économies importantes que vous pourrez utiliser intelligemment pour votre cœur de métier. Autre chose, s’il s’avère que vous êtes en position de force, à savoir que vous disposez d’un capital social assez important lors du démarrage de votre activité, n’hésitez pas à négocier les coûts qui vous seront proposés en faisant tout naturellement jouer la concurrence entre les différents établissements bancaires.

Le critère de proximité de l’agence. La distance qui sépare une agence bancaire de votre siège social pourra prendre parfois une importance considérable pour votre activité, notamment si celle-ci est commerciale et si vous aurez à déposer régulièrement des chèques par exemple. Vérifiez si la banque dispose d’un libre-service bancaire pour effectuer des remises en dehors de ses heures d’ouverture, si votre conseiller en agence est facilement joignable par téléphone, par email…

Une banque très proche du monde entrepreneurial. Certaines banques sont plus spécialisées que d’autres dans la gestion des comptes pour professionnels et connaissent mieux les problématiques que rencontrent les tous nouveaux porteurs de projets. Prenez soin de vérifier que votre banquier ait déjà accompagné des projets entrepreneuriaux et si possible correspondant à votre secteur d’activité. Pour cela, à un niveau local, vous pourrez par exemple vous rapprocher de plateformes d’accompagnement qui soutiennent la création d’entreprises et qui ont l’habitude de travailler en partenariat avec des experts-comptables, des assureurs, et des banquiers.

Tagged : ,

Comments are closed.