Journal d'annonces légales: La Gazette Ariégeoise


Vous êtes actuellement à la recherche d'une plateforme de publication d'annonces légales en ligne afin de publier facilement et au meilleur coût votre annonce légale dans le journal La Gazette Ariégeoise ? Legalin.fr vous permet de publier une annonce légale dans La Gazette Ariégeoise ou tout autre journal habilité du département 09 et d'obtenir immédiatement et au tarif le plus juste une attestation de parution officielle sur le journal de votre choix.

On sait peu de choses, finalement, sur le journal d’annonces légales La Gazette Ariègeoise, si ce n’est que le journal et ses dirigeants, en dehors de l’amour qu’ils portent à leur région et du professionnalisme passionné avec lequel ils exercent leur métier, sont pour le moins discrets, pour ne pas dire avares, en matière d’historique sur le web… Et c’est tout à leur honneur, l’œuvre primant sur la vie de l’auteur, puisque l’une est dédiée à l’autre. Ce qui ne nous empêche pas, chez Legalin, de faire le point, par une courte rétrospective et de maigres informations glanées çà et là sur le web, sur cet hebdomadaire régional français, partenaire exemplaire dans le petit monde des annonces légales.

LA GAZETTE ARIÉGEOISE, JOURNAL D’ANNONCES LÉGALES « NÉCESSAIRE »

« Dans l’Ariège libérée, il manquait jusqu’à cette heure, un journal d’annonces légales, qui pourrait dans le même temps publier les nouveaux textes législatifs d’intérêt général et donner enfin un tableau complet de la vie judiciaire. Ce journal est né ».

Le premier éditorial de La Gazette Ariégeoise, signé Pierre Farré, le fondateur, en dit déjà long sur la nature du titre. Rares sont les journaux qui viennent à la parution d’annonces légales par vocation. Les publications légales, sont en effet, le plus souvent, un moyen de subsistance, accueilli, certes, avec enthousiasme par la plupart des journaux habilités qui les diffusent, mais constituant rarement l’impulsion première d’un fondateur ; fondateur qui percevrait toute l’importance symbolique de contribuer ainsi à la transparence de la vie économique française.

Cette volonté de contribution républicaine, au lendemain de l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire, est présente chez Pierre Farré. « Publier les nouveaux textes législatifs d’intérêt général », comprenez : apporter sa pierre à la reconstruction par un nouveau cadre juridique consultable par tous et bénéfique pour tous. « Donner enfin un tableau complet de la vie judiciaire » : éclaircir, guider les lecteurs ariégeois pour les sortir d’un marasme légal que ne vont pas tarder à alimenter encore les réformes de justice et d’administration au sortir de la guerre. Louable intention.

DE PIERRE FARRÉ À JEAN-FÉLIX DUPONT

4 pages, pour commencer, que le lecteur doit dégrossir lui-même, faute de moyens pour les massicoter à l’imprimerie. Nous n’en savons pas beaucoup plus (nous, qui ne sommes pas du cru, car les plus anciens des fidèles lecteurs ariégeois de La Gazette ne manqueraient pas, c’est certain, de nous renseigner) sur l’évolution du journal d’annonces légales jusqu’à la retraite de Pierre Farré et de son épouse Janine, qui se mettent en quête d’un repreneur en 1989. C’est bientôt chose faite en la personne de Jean-Félix Dupont, imprimeur à Foix, originaire de Ganac, qui a fait ses armes dans le routage de presse, à la capitale.

Il décide alors de perpétuer l’aspect économique du journal cher à Pierre Farré, de l’amplifier même. La cure de jouvence de La Gazette Ariégeoise est actée, et dès 1991, parmi les annonces légales fleurissent deux couleurs, des photographies et du rédactionnel un peu moins à l’étroit : le format change, le journal grandit. Cécile Dupont accompagne son papa dans cette entreprise de rajeunissement nécessaire. Journalistes et correspondants locaux viennent agrandir la famille. Informations précises, fidèles, objectives, présentation minutieuse et franchise de plume font bientôt du journal La Gazette Ariégeoise le premier hebdomadaire du département.

JEAN-FÉLIX DUPONT & CÉCILE DUPONT : TEL PÈRE, TELLE FILLE

Jean-Félix Dupont tire sa révérence en 1996, laissant sa fille Cécile Dupont aux manettes. La jeune femme, bien décidée à faire progresser le titre, ouvre ce dernier à de nouveaux horizons « grand public » : chroniques économiques, portraits d’entrepreneurs ariégeois et nouvelles rubriques récurrentes enrichissent la pagination, déjà dense d’annonces légales, d’articles et de photographies. L’attachement de la nouvelle directrice de publication à sa terre natale est palpable dans les pages du journal, et cet engouement commun aux lecteurs pour l’identité culturelle locale porte ses fruits.

Aussi, en 2004, le journal d’annonces légales La Gazette Ariégeoise fête ses 60 printemps avec un certain luxe… La couleur ! Qui investit progressivement ses pages, de 4 à 6 feuillets en fonction de l’édition. 2007 est l’année du virage numérique pour le journal. Virage abordé de manière toute personnelle par Cécile Dupont, soucieuse d’informer en premier lieu le plus grand nombre, avec ce credo dont elle ne démordra jamais : « Le brut est dans la version en ligne, gratuite, l’analyse et l’investigation, autrement dit, la valeur ajoutée, dans la version papier payante ». Mais qui est-elle au juste, Cécile Dupont ?

QUI EST CÉCILE DUPONT ?

De ce qu’on en perçoit sur la toile, on serait tenté de répondre « Une ariégeoise pur jus ! ». Mais contre toute attente, Cécile Dupont est née à Paris… En théorie, elle est donc parisienne. En pratique, ariégeoise, Cécile l’est d’origine, de cœur, de passion, tout entière dévouée à faire valoir les atouts d’un territoire auquel elle tient plus que tout.

Des bancs de l’école élémentaires de Ganac, sur le versant nord de la vallée de la Barguillère, au bureau de rédactrice en chef à Foix, en passant par un solide parcours scolaire (un BTS Commerce et une licence d’histoire à Toulouse), ceux pour qui Cécile n’était « que » la fille de Jean-Félix (et c’était déjà beaucoup !) ne se doutaient pas que la jeune femme d’alors deviendrait à sa façon une talentueuse ambassadrice de la nature et du tourisme ariégeois d’aujourd’hui.

UNE AVENTURE ÉDITORIALE ET ÉCOLOGIQUE

Si La Gazette Ariégeoise est d’abord un "hebdomadaire de territoire" indépendant, d'informations départementales et d'annonces légales, Cécile Dupont en a fait bien plus que ça. En 2009, les frontières du « simple » journal d’annonces légales, déjà largement dépassées, disparaissent complètement, pour le plus grand bonheur des lecteurs ariégeois, mais également des touristes : le premier hors-série gratuit « Rando et Balade », tout en couleurs, à forte valeur éditoriale ajoutée et tiré à 20 000 exemplaires voit le jour. Un succès immédiat, qui ne s’est jamais démenti, puisque s’ensuivront des éditions enrichies avec des pages pique-nique, des circuits praticables en auto, des sites d’intérêt patrimonial notable et, récemment, des « spots romantiques » pour les balades à deux.

« Balade et Rando » cède la place à « Balade et Pique-nique », ou « Le Guide des bonheurs simples en Ariège » : une réponse adaptée aux aspirations touristiques d’une jeune génération tournée vers la transition écologique, la protection de l’environnement, la remise en question des modes de consommation… Et tout ce qui peut aider à sauver notre belle planète ! C’est d’ailleurs une Cécile Dupont quelque peu alarmiste, mais dramatiquement réaliste, qui déclarait, au moment du lancement de « Balade et Rando », au magazine Azinat.com (le site des Ariégeois de cœur, d'origine et d'adoption !) : « Un jour, ici en Ariège, tout ce que vous voyez autour de vous, l’eau, la terre, l’air, la fraîcheur, ça n’aura pas de prix. Nous serons des privilégiés de pouvoir y vivre ». Et nous, de vous y rendre visite.

LA GAZETTE ARIÉGEOISE, DES ANNÉES 2010 À JOURS

Et oui, 2020 a pointé le bout de son nez, avec pour commencer une catastrophe sanitaire, depuis longtemps déjà prophétisée par les défenseurs de l’environnement. Le confinement, conséquence du Coronavirus, bouleverse nos habitudes de consommation et nos modes de travail : la preuve en est, cet article écrit à la maison, en chaussons, sans générer la moindre empreinte carbone ! Voilà l’un des rares aspects bénéfiques de la situation. Et si cette prouesse est possible, c’est bien évidemment grâce à Internet, et au virage numérique évoqué plus haut, pris par toutes les entreprises et, souvenez-vous, pris en 2007 par Cécile Dupont.

Cette nouvelle route n’en finira pas de s’étoffer, pour La Gazette Ariégeoise, et passe, en 2011, par une refonte complète du site du journal. Ce dernier est reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse, en 2014, comme service de presse en ligne d’information politique et générale. La Gazette assume alors d’autant plus facilement le caractère ambivalent et complémentaire dont elle est dotée, grâce au tirage papier et à sa version numérique en ligne. Version numérique sans cesse modernisée, puisque le site est à nouveau refondu en 2017. N’y voyez pas là un signe d’instabilité, mais la recherche permanente d’un titre pour satisfaire ses lecteurs. L’un des seuls journaux d’annonces légales, du reste, remarquable à deux niveaux : il est indépendant et dirigé par une femme.

Y publier une annonce légale relève donc, soit dit en passant, de la profession de foi, pour peu que vous soyez de surcroît attaché à l’Ariège ! 2018 marque la dernière petite révolution du journal La Gazette Ariégeoise : une nouvelle édition, à la maquette intégralement revue, corrigée et imprimée en couleurs qui alterne articles brefs et enquêtes plus poussées ; l’un comme l’autre, toujours plus proches de l’actualité départementale et des Ariégeois. C’est dans le même état d’esprit de proximité que nait, « La Gazette des Festivals », sorte d’agenda culturel faisant belle part à l’illustration et dédié à l’événementiel, majoritairement aux nombreux festivals et expositions qu’offre le 09 en été. Une autre façon pour La Gazette Ariégeoise et sa rédactrice en chef, Cécile Dupont, de célébrer ce beau département qu’est l’Ariège.



La Gazette Ariégeoise est un journal d'annonces légales - JAL - habilité sur le(s) département(s) 09 (Ariège) .


La Gazette Ariégeoise

La Gazette Ariégeoise
Domaine de Ruffié- Route de St Pierre de rivière - 09000 FOIX
Diffusion / édition : 4500
Presse générale

Les dernières publications dans le département Ariège

ANNONCE LÉGALE CATÉGORIE DÉPARTEMENT JAL
HABITATS INSOLITES Rédaction libre 09 - Ariège La Dépêche Dimanche
TCTCP Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) 09 - Ariège La Dépêche Dimanche
MTO SECURITE Société par actions simplifiée (SAS) 09 - Ariège La Dépêche Dimanche
BGM SÉCURITÉ Dissolution 09 - Ariège La Dépêche Dimanche
ARIEGE SECURITE Société par actions simplifiée (SAS) 09 - Ariège Le Petit Journal

Pourquoi utiliser les services de Legalin.fr ?

Tous nos modèles sont conçus afin d'optimiser la taille de vos annonces légales, vous permettant de bénéficier du meilleur prix de publication et d'obtenir une attestation de parution, 24h4/24 7j/7, sans même avoir besoin de vous déplacer auprès du journal d’annonces légales compétent. Tous nos modèles d'annonces légales respectent scrupuleusement les exigences des différentes greffes de France, et 100% de nos attestations de parution sont acceptées.
Nous vous proposons la solution existante la plus complète, la plus simple à utiliser, et la plus économique du marché : publiez l'annonces légale de votre choix dans le journal d'annonces légales de votre choix, comme La Gazette Ariégeoise, au meilleur prix !

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous pouvez nous joindre par téléphone au 01.41.10.23.80.
Notre équipe spécialisée vous guide et répond à toutes vos questions dans la rédaction et la publication de vos annonces légales.