Trouver le bon nom pour son entreprise : les pièges à éviter

 

La notoriété d’une entreprise passe par sa dénomination sociale. Ainsi l’étape du choix du nom de votre société doit se faire minutieusement. Découvrez comment choisir le bon nom de société.

LE NOM, REFLET DE L’ÉTAT D’ESPRIT DE L’ENTREPRISE

Dans la création d’entreprise, le choix du nom est primordial parce qu’il reflète votre image. En effet, il existe des critères à suivre pour dénicher le meilleur nom qu’il soit. Pour commencer, vous devez garder en tête la part de marché à laquelle vos services et offres seront destinés. Sur cette base, vous ne devez pas perdre de vue votre objectif, c’est-à-dire pourquoi cette cible a-t-elle besoin de vous ? Pensez à un nom accrochant, séduisant, qui fait rêver, un nom qu’on ne se lasserait pas de répéter, facile et rapide à prononcer. Votre nom doit être un « booster » ; la spontanéité et le dynamisme doivent y apparaître.

POUR UNE ENTREPRISE, PAS DE NOM COMPLIQUÉ… OU EMPRUNTÉ !

Attention ! Ne faites jamais l’erreur de donner un nom compliqué, trop long : votre visibilité en dépend, car plus votre nom est prononçable aisément, plus il sera connu par plus de monde. Cela ne voudrait pas non plus dire qu’il faut coller à votre société un nom banal ou bon marché connu par tous. L’objectif est de captiver et de se démarquer des autres entreprises existantes sur le marché. Il est quasiment recommandé, sinon obligatoire de vérifier le nom trouvé, sur internet et dans d’autres langues afin d’avoir une nette assurance qu’il ne soit pas déjà utilisé. Dans la création d’entreprise, on ne fait pas l’erreur d’axer sa dénomination sociale autour d’une tendance. Le nom n’est pas un logo ou un slogan que vous pouvez remplacer du jour au lendemain, à l’apparition d’une nouvelle tendance.

DE L’UTILISATION DU NOM COMMERCIAL DE L’ENTREPRISE

Vous n’êtes propriétaire du nom de votre société que lorsque cette dernière est immatriculée au registre du commerce et des sociétés (RCS). Il doit apparaître dans l’annonce légale de constitution et dans les statuts de votre entreprise. Après son immatriculation, tout pouvoir vous est conféré de le mettre sur les documents commerciaux, les cartes de visite, etc. L’exemplaire de facture de votre entreprise doit comporter les mentions légales obligatoires telles que le nom, le siège social, le contact. Il vous est permis de faire figurer le nom sur des brochures. Votre nom commercial peut être utilisé selon que vous êtes une SARL, EURL, SA, SAS, dans tous types de sociétés.

QUELLE PROTECTION POUR LE NOM COMMERCIAL ?

Il est interdit d’usurper un nom déjà utilisé sous peine de poursuites judiciaires à motifs de concurrence déloyale. La juridiction a le plein droit de rejeter un nom, s’il ressemble à un nom existant ou peut être confondu. C’est en cela qu’il est convenable de vérifier d’abord car le tribunal protège toutes les sociétés ayant déjà un nom. Il existe une protection juridique contre le plagiat par l'INPI (l’Institut Nationale de la Propriété Industrielle). Vous pouvez également rendre disponible votre nom sur Internet de manière sécurisante grâce à l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) : elle vous renseigne sur l’accessibilité de votre nom de

domaine.

Vous êtes en passe de choisir le nom idéal pour votre société ? Prenez en compte ces quelques recommandations et vous partirez du bon pied !

 

LIRE NOTRE ARTICLE "FORMALITÉS DES ENTREPRISES : QUELQUES RECOMMANDATIONS".