5 astuces pour payer votre annonce légale moins cher

 

1) PUBLIER VOTRE ANNONCE LÉGALE VIA UNE PLATE-FORME EN LIGNE

Pour qui n’est pas formaliste, c’est un gain de temps certain, et d’argent. Cela vous permet -entre autres avantages inhérents à l’ouverture d’un compte ou tout simplement, à la prise en main de votre dossier par un expert- de personnaliser simplement, en quelques clics, un modèle d’annonce légale courte. La plus courte possible, d’ailleurs ! Seules les informations essentielles à la publication de votre annonce doivent être mentionnées.

Car c’est bel et bien le nombre de caractères (et donc de lignes dans le futur journal d’annonces légales choisi) qui conditionne le prix de votre avis de constitution (ou de modification de société, cessation d'activité, etc.)* L’objectif, pour vous comme pour nous, est donc d’obtenir, via l’interface Legalin qui y est dédiée, l’annonce légale la moins chère du marché. N’hésitez pas à comparer les prix pratiqués par Legalin et ceux des journaux d’annonces légales : vous pourrez constater des variations tarifaires allant jusqu’à 40 %.

*Le tarif est variable en fonction du département

2) CALCULER LE PRIX DE VOTRE ANNONCE LÉGALE AVANT PUBLICATION

Calculer le prix d’une annonce légale avant sa publication dans un JAL ? Rien de plus facile ! Comme nous l’évoquions plus tôt, le montant de votre annonce légale est conditionné par le nombre de lignes qu’elle contient. Légalement, « le prix d'une ligne d'annonce s'entend pour une ligne de référence de 40 signes, espaces inclus, composée en corps 6,5 exprimé en points pica, soit une hauteur de ligne de 2,288 mm ».

Ajoutez donc au prix à la ligne (nombre de lignes multiplié coût de la ligne selon département) le montant des frais appliqués par le journal (si vous faites le choix de gérer vous-même la publication de votre annonce légale, en direct avec le journal qui vous intéresse - choix objectivement peu judicieux, force est de l’avouer… sans vouloir prêcher pour notre propre paroisse) ; et vous obtenez le prix approximatif de votre annonce.

3) CHOISIR LE MODÈLE D’ANNONCE LÉGALE ADAPTÉ… ET LE MOINS CHER !

Si le coût de publication de votre annonce légale est invariablement conditionné par son nombre de lignes et le département dans lequel vous établissez votre siège social, il vous faut également choisir, tout d’abord, le modèle d’annonce adéquate. Afin d’être certain des informations obligatoires devant y figurer, mieux vaut effectuer quelques vérifications auprès du greffe de votre département*… Ou, là encore, faire appel à un expert et de préférence… un expert Legalin. Ça tombe bien, vous êtes déjà sur le bon site. Petit filou.

*Certains greffes ont des exigences spécifiques (par exemple, publications multiples d’annonces pour une dissolution et une liquidation d’entreprise).

4) L'OBJET DE L'ANNONCE LÉGALE : CONCIS, POUR GAGNER DES LIGNES… ET DE L’ARGENT !

Legalin se cantonne à publier les informations strictement nécessaires : en ce qui concerne, par exemple, la description de l'activité de votre entreprise lors de la publication d’un avis de constitution, ladite activité, dépeinte de manière exhaustive et précise dans les statuts, va à l’essentiel une fois résumée par l’un de nos formalistes.

5) EFFECTUER PLUSIEURS MODIFICATIONS EN UNE SEULE ANNONCE LÉGALE

Effectuer plusieurs modifications en une seule annonce légale, c’est possible, et dans plusieurs sens du terme « modifications » : chez Legalin, aucune modification de votre annonce jusqu’à sa parution effective dans le journal d’annonces légales choisi n’est facturée.

Mais nous faisons également allusion aux modifications statutaires multiples et simultanées, comme par exemple un changement de gérant qui irait de pair avec un transfert de siège social : une seule annonce légale suffit à signifier ces deux changements majeurs de la vie de l'entreprise, et vous aurez en plus la possibilité d’en réduire au maximum le nombre de caractères. Pour la dissolution et la liquidation d'entreprise, même combat ! Il convient cependant de se renseigner auprès du Tribunal de Commerce concerné pour valider au préalable votre démarche : tous les greffes n’acceptent pas les démarches de ce genre.

Le plus beau dans toutes ces astuces, c’est qu’une fois éprouvées et mises en application sur Legalin, vous obtenez immédiatement l’attestation de parution de votre annonce légale et pouvez consulter au plus tôt l’annonce légale publiée ! Ne perdez plus une minute, publiez votre annonce légale en ligne via Legalin !

Plate-forme en ligne, calcul anticipé, modèle optimisé et « tuyaux » juridiques : tout pour payer votre annonce légale pas cher, sur Legalin !

 

LIRE NOTRE ARTICLE "PUBLIER GRATUITEMENT MON ANNONCE LÉGALE, EST-CE POSSIBLE?".